La Semaine Spéciale Atelier de Création-Contestation

Le projet

Étant donnés :

  • la situation de blocage, intermittente, qui est celle de notre université Toulouse Le Mirail dite Jean Jaurès ;
  • les multiples conversations à l’endroit des dossiers de l’iDex, de la fusion, et de la loi ORE et le rejet fréquent (mais pas systématique) que provoquent ceux-ci ;
  • la perspective de pourrissement de la situation et/ou le relâchement de la grève,

Les initiateurs/trices de cette page annoncent la tenue d’un Atelier de Création-Contestation dans des salles du bâtiment Olympe de Gouges où se déroulent habituellement les cours d’Arts Plastiques - Design, la semaine du 5 mars 2018. Cet atelier est ouvert à toustes, étudiant/e/s, BIATSS, vacataires, doctorant/e/s, enseignant/e/s, enseignant/e/s-chercheurs/ses.

Il n’est pas obligatoire et n’a pas vocation à empêcher celleux qui le souhaitent à tenir leur cours normalement. En revanche, il remplacera les cours des grévistes impliqué/e/s.

Il s’agit de se rassembler, de discuter d’actions collectives, et d’associer les communautés enseignantes et étudiantes. Ce format atelier (donc, de production) vise à envisager des stratégies de grève non pénalisantes pour les étudiant/e/s d’arts plastiques et de design. Il est ouvert à toute personne d’autres départements, sur la base du volontariat, et en coordination avec les personnes engagées dans l’atelier.

Cette semaine reconductible vise également à voir comment nos formations peuvent contribuer à ce moment de contestation sous un prisme créatif et artistique, en faire un moment de réflexion collectif, un moment d’ébullition permettant de s’autoriser à investir des formes de contestation et pourquoi pas en inventer. Il s’agit aussi de maintenir le lien à nos étudiant/e/s, ce que ne permet pas le format de grève où l’étudiant/e trouve porte fermée.

Voir l’agenda ou la liste des ateliers.

Le site Création en Lutte, qui documente à chaud les actions de création entreprises pendant la mobilisation au Mirail.